top of page

Les photos sociales se ressemblent toutes : La solution évidente pour se démarquer


Se démarquer de la concurrence quand on est photographe social
Séance grossesse - © Laurie PLAQUET


Sommaire :



 


Introduction : Pourquoi faut-il avoir un style unique en photo ?


Dans la photographie sociale, se démarquer de la concurrence n'est pas chose aisée...


Vous avez déjà eu l'impression d'avoir des photos banales, qu'elles manquent de quelque chose, de personnalité... ?


Peut-être que ce manque d'originalité, d'identité et donc de confiance en vous et en votre travail entraîne une difficulté à trouver des client.es qui veuillent bien faire appel à vous... Et ça peut se comprendre, si vous ne vous distinguez pas de la masse, des milliers (que dis-je, des milliards !) de photos réalisées chaque jour, le seul critère qui aidera les client.es à se décider à faire appel à vous c'est... votre prix ! Pas très original... 🤷‍♀️

Donc si vous n'êtes pas cher, il y a une chance qu'on fasse appel à vous (et encore, même comme ça, il y en a toujours qui trouveront moins cher ailleurs, c'est la dure loi de "à qui baissera le plus la valeur de la photographie"...)


Très honnêtement, un.e photographe qui reste avec des prix bas (au début, ça peut se comprendre, le temps de prendre confiance en soi, de se faire un portfolio... mais il va vite falloir monter les prix avec l'expérience, pour espérer vivre décemment), court généralement droit à sa perte.

Au bout de 2 ans, iel en a marre de ne pas pouvoir payer ses factures malgré la charge de travail, et iel finit par fermer boutique !


Est-ce qu'on veut ça ? Certainement pas ! 😅





 


Travailler moins pour gagner plus


C'est mathématique, si vous proposez des shootings à 50€ et qu'il vous faut 3000€ de Chiffre d'Affaires mensuel (auquel on retire ensuite l'Urssaf, les impôts, l'amortissement du matériel, les charges d'entreprise non déductibles - bah ouais on est micro-entrepreneur - le coût des consommables... ce qui peut nous amener à un salaire net mensuel de 1500€ dans le meilleur des cas), alors combien de client.es vous faut-il trouver par mois ? 60 ! Oui 60 client.es par mois, ce qui revient à soit 2 shootings par jour sans jamais prendre de repos ou alors... 3 shootings par jour si on veut espérer se reposer un peu le week-end. Sans compter le temps de tri, traitement, retouche, et celui pour communiquer, prospecter, faire sa compta, gérer la logistique...


Autant dire que si vous voulez vous tuer à la tâche sans être sûr.e de survivre sur le long terme, allez-y, suivez cette voie... !



Se démarquer dans la photographie sociale
Séance nouveau-né - © Laurie PLAQUET


Le manque de cohérence


L'un des problèmes majeurs rencontrés par les photographes pro est un manque de cohérence entre leur style, leur démarche, la cible qu'iels visent et ce qu'iels veulent vraiment faire tout au fond de leurs tripes !


La solution à ça est de ramener de la cohérence dans l'intégralité de votre travail, en commençant par votre démarche... C'est à dire, vous-même !



 


Trouvez votre identité propre


Quelle est la seule façon d'être original.e ? Être vous !


"Soyez vous-même, les autres sont déjà pris" - Oscar Wilde

Commencez par vous connaître profondément :

  • Qui êtes-vous ?

  • Quelles sont vos valeurs ? (Listez au moins les 10 principales)

  • Quelle est votre mission de vie ?

  • Quel est le sens de votre vie et de votre quotidien ?


En effet, les personnes que vous viserez avec vos photos se reconnaitront en vous et dans les valeurs que vous véhiculez !

Et pour le moment, vous en véhiculez peut-être inconsciemment.


Que pensez-vous véhiculer quand vous vous vendez 50€ pour un shooting avec 20 photos numériques rendues (2,50€ la photo...) ? Sans compter qu'avec les photos numériques, les client.es peuvent faire autant de tirages qu'iels veulent (tirages à 10 cts à auchan avec une qualité clairement merdique !). C'est ça la valeur que vous donnez à votre passion, à votre art ?



Trouvez votre identité photographique (votre style artistique)


Pourquoi ?


Cette fois-ci, il va falloir vous poser une question fondamentale : POURQUOI ?

  • Pourquoi faites-vous de la photo ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi...

  • Quelle est votre intention quand vous photographiez des gens ?

  • Quel sens donnez-vous à votre pratique ?

  • Quels messages voulez-vous véhiculer ? Quelles histoires vous voulez raconter ?


Comment ?


Et puis mettons ça en lien avec votre pratique : COMMENT ?

  • Comment photographiez-vous (vos techniques) ?

  • Quelle est votre colorimétrie habituelle ?

  • Quel type d'angle choisissez-vous le plus souvent ?

  • Quel type de sujet photographiez-vous le plus ?

  • Quelles sont les émotions que vous véhiculez le plus à travers vos photos ?

  • Quels sens sont stimulés à travers vos photos (odorat, ouïe, vue, toucher, goût...) ?


Et aussi, est-ce que votre façon de photographier actuelle vous plaît ? Est-ce cohérent avec qui vous êtes et ce que vous voulez faire tout au fond de vous ?



Soyez original dans vos photos sociales
Photo de mariage - © Laurie PLAQUET



Trouvez votre identité graphique et professionnelle


Une fois que vous savez qui vous êtes, ce que vous voulez véhiculer et comment vous allez le véhiculer, place à la façon de communiquer cela sur votre site, vos réseaux...


Vous allez créer un logo ou faire appel à un.e graphiste pour cela, créer votre identité visuelle dans votre communication, créer votre charte graphique...

Pour cela, il faudra garder de la cohérence avec votre travail : en effet, si vous faites des photos ultra fun et que vous avez une communication monotone, c'est pas très représentatif de qui vous êtes !


Votre colorimétrie doit être toujours la même, votre logo doit reprendre votre charte graphique, votre communication visuelle doit refléter le style de vos photos, pour que le tout s'intègre bien ensemble et que lorsqu'on voit votre page, votre site, votre travail photographique, on ait une impression de "professionnalisme".


Être pro, ce n'est pas être "sérieux et chiant.e", c'est juste avoir une cohérence visuelle et une clarté dans notre message pour inciter à la confiance. Si on voit un.e professionnel.e (tous métiers confondus) qui a une démarche cohérente, qui semble savoir ce qu'iel fait et pourquoi iel le fait, ça rassure beaucoup plus que lorsqu'on voit des couleurs différentes de partout, des polices différentes à chaque page, des écriture manuscrites (à bannir, sauf éventuellement pour la signature ou le logo), des flyers qui font amateur.ice... Mon conseil est de vous former à la communication graphique (un minimum) et de procéder comme vous le feriez avec vos compositions photographiques. Le raisonnement est globalement le même.



 


Un travail à long terme


Évidemment, selon où vous en êtes dans votre processus, avoir une démarche artistique cohérente de A à Z ne viendra pas du jour au lendemain !

Non seulement c'est un travail qui prend du temps, mais en plus, cela changera toute votre vie de photographe ! C'est totalement normal, et le mieux à faire est d'enclencher le processus, l'accueillir comme il vient, et lui faire confiance.


Je suis sûre que si vous me lisez, c'est que vous êtes passionné.e par la photo, que ça vient du fond de vos tripes, que vous ne pourriez même pas envisager de ne plus en faire. Même si ce n'est pas pour être pro, vous continueriez de faire de la photo, c'est bien que ça a du sens pour vous, profondément, au delà de la volonté de trouver des client.es !


Et surtout : pensez à analyser vos photos régulièrement. Reprenez votre travail passé tous les 6 mois à un an, faites un vrai bilan et une charte photographique pour visualiser votre style dans son ensemble. Quels sont les couleurs qui ressortent souvent, le type d'angle, le type de sujets, de lumière, de contexte, etc... ?


Le but étant de conscientiser les choix inconscients que vous faites pour comprendre votre démarche et aller vers cette direction plus consciemment, vous améliorer dans le domaine, ou changer de cap si cela ne vous convient pas vraiment, modifier ce qui ne va pas, conserver ce qui vous va.


Si ça vous intéresse, je pourrais faire un article sur la façon dont on peut s'y prendre pour faire cet exercice au mieux, ça vous dit ?



Pour aller plus loin


J'ai créé un quiz gratuit pour déterminer "quel style photo êtes-vous ?" peut-être que ça pourra vous aider pour entreprendre votre quête d'identité :


J'avais aussi fait une vidéo sur le sujet, que je vous invite à visionner. Les informations transmises sous un format différent permettent parfois aux messages de passer d'une autre manière 😉





Conclusion


Trouver sa voie dans le monde de la photographie est un voyage fascinant mais exigeant ! En valorisant votre travail, en affirmant votre identité artistique et professionnelle et en communiquant avec clarté, vous vous donnez les meilleures chances de réussir et de vous épanouir dans cette activité !


Rappelez-vous que pour sortir du lot en photo sociale et même dans d'autres domaines de la photographie, c'est un processus continu qui demande du temps et de la patience, mais chaque petit pas vous rapproche un peu plus de vos objectifs.


Rejoignez-nous sur le serveur Discord pour partager vos expériences, trouver du soutien et progresser ensemble dans cette aventure enrichissante.

Je suis persuadée que nous pouvons construire un avenir où chaque photographe trouve sa place et éclaire le monde de sa vision unique (Un poil utopiste que je suis, oui 😉) !




 

Comments


bottom of page